Equipe de pesage des arbres au Cameroun
Pesage échantillon au Congo pour estimer la densité du bois
Pesage des arbres en RCA
Pesage des arbres au Congo
Pesage des arbres en RCA
Tests du portique à Douala
Pesage des arbres en RCA
Pesage des arbres en RCA
Equipe de pesage des arbres au Congo
Pesage des arbres au Congo
Pesage des arbres en Guinée Equatoriale
Atelier MRV à Libreville
Pesage des arbres en Guinée Equatoriale
Pesage des arbres au Congo
Pesage des arbres au Congo
Pesage des arbres au Congo
Pesage des arbres au Congo
Pesage des arbres en Guinée équatoriale
Pesage des arbres en Guinée Equatoriale
Pesage des arbres au Congo
Tests du portique à Douala
Pesage des arbres en RCA

Le Projet de renforcement des capacités institutionnelles en matière de REDD+ pour la gestion durable des forêts dans le bassin du Congo(PREREDD+) a appuyé techniquement et financièrement l’organisation et la tenue de l’atelier sous-régional sur la finance climatique du 13 au 16 mars 2017 à Kigali au Rwanda. Le PREREDD reçoit le financement du Fond pour l’Environnement Mondial (FEM),  financements administrés par la Banque Mondiale.

L’objectif de l’atelier était d’accroitre les capacités des acteurs clés des dix pays de l’espace COMIFAC en matière de mobilisation des financements internationaux alloués à la lutte contre les changements climatiques.  Cet atelier a ciblé premièrement les points focaux représentants les Autorités Nationales Désignées du Fonds Vert Climat (FVC), les points focaux représentants les Entités Nationales Désignées au CTCN. Les organisations sous- régionales telles le RAPAC, le WWF et la société civile y ont été représentés.

Les personnes ressources représentant le FVC, le CTCN, la Caisse de Dépôt et de Consignation du Gabon (CDC-Gabon) et le cabinet FOKABs ont été mobilisés pour assurer la qualité des informations à partager et des connaissances à acquérir pour un meilleur savoir-faire dans le cadre de l’élaboration des projets  à soumettre au FVC,  et au CTCN.

Les échanges ont porté sur la cartographie de la finance climatique, les modalités de fonctionnement du CTCN, le processus d’accès aux FVC. L’expérience de la CDC-Gabon  en tant qu’entité d’accréditation de la sous- région Afrique centrale a été partagée.  Les travaux en groupe ont permis aux représentants de chaque pays d’élaborer une idée de projet en tenant compte des priorités contenues dans les Contributions Nationales Déterminées (NDC).

A la fin de l’atelier, 99% des participants affirment avoir acquis des connaissances suffisantes pour l’élaboration des idées de projet selon les mécanismes financiers existant et 88% sont motivés à poursuivre les échanges dans leurs pays respectifs afin de finaliser l’idée de projet et la soumettre aux différents bailleurs.

Ci-dessous un graghique présentant la satisfaction des participations à l’atelier de formation sur la finance climatique.

 

Graphique 1 : résultats de l’évaluation de l’atelier sur l’acquisition des connaissances