Equipe de pesage des arbres au Congo
Pesage des arbres en RCA
Pesage des arbres en RCA
Pesage des arbres au Congo
Pesage des arbres au Congo
Pesage des arbres au Congo
Tests du portique à Douala
Pesage des arbres au Congo
Pesage des arbres en Guinée Equatoriale
Pesage des arbres au Congo
Tests du portique à Douala
Pesage des arbres au Congo
Equipe de pesage des arbres au Cameroun
Pesage des arbres en Guinée Equatoriale
Pesage des arbres en Guinée équatoriale
Pesage des arbres en Guinée Equatoriale
Pesage des arbres en RCA
Pesage des arbres au Congo
Pesage des arbres en RCA
Pesage des arbres en RCA
Pesage échantillon au Congo pour estimer la densité du bois

Un atelier scientifique national de renforcement des capacités sur l’analyse des données de la biomasse forestière, a été organisé par le PREREDD+ du 22 au 24 mars 2017 dans la salle de conférence de l’hôtel Les Destinées à Ebolowa au Cameroun.

Le projet de renforcement des capacités institutionnelles en matière de REDD+ pour la gestion durable des forêts dans le Bassin du Congo (PREREDD+), PREREDD bénéficie des financements du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), administré par la Banque Mondiale d’un montant de 13 millions de dollars. Il a pour mission d’assurer le renforcement des renforcer les capacités des pays de la sous-région sur les questions liées à la REDD+ et les mesures de stocks de carbone forestier à partir des équations allométriques. 

L’objectif de l’atelier était de renforcer les capacités des membres de l’Institut Nationale Scientifique (INS) contracté par le PREREDD+ pour l’élaboration des équations allométriques en vue de l’estimation de la biomasse forestière au Cameroun. Y ont également pris part, des étudiants et des enseignants qui travaillent sur les équations allométriques, ainsi que les membres de la cellule MNV de la Coordination nationale REDD+ ; au total vingt-quatre apprenants parmi lesquels dix (10) femmes. 

L’organisation de cet atelier de formation cadre avec l’objectif principal du Projet régional qui vise à renforcer les capacités des pays de la sous-région sur les questions liées à la REDD+ et les mesures de stocks de carbone forestier à partir des équations allométriques.

Pendant trois jours,  les échanges ont porté sur :

  • la prise en main du logiciel R et Rstudio : Présentation de R, Installation, ouverture /fermeture, commandes élémentaires, packages, programmation en R ;
  • L’utilisation et la manipulation des données avec R;
  • le modèle linéaire simple: Présentation du modèle, Estimation des paramètres ;
  • le modèle linéaire : Qualité d’ajustement et Validation ;
  • le modèle linéaire multiple : Présentation du modèle et Estimation ;
  • le modèle linéaire multiple : Critères de sélection et diagnostics ;

En vue de répondre à des préoccupations spécifiques exprimées par les étudiants sur (i) la variabilité de la surface foliaire, (ii) la banque de graines des orchidées et (iii) l’Influence de la pollution sur les plantes médicinales des travaux en groupe ont été organisés à cet effet. La restitution de ces travaux de groupe a permis aux étudiants de cerner les réponses à leur préoccupation.

Dans le cadre de cet atelier, le PREREDD a mis l’accent sur la formation des jeunes étudiants afin d’assurer le transfert des connaissances et la relève.  A la fin de l’atelier, 70% des apprenants déclarent avoir acquis des connaissances directement utilisables  dans leur recherche. Trois sujets ont été fortement appréciés. Il s’agit de « l’Introduction à la formation en analyse de données et à la modélisation»,  «l’Introduction au logiciel R : Présentation de R, Installation, ouverture/fermeture, commandes élémentaires packages programmation en R » et « Introduction à la rédaction des articles scientifiques ».

 Cet atelier s’inscrit dans le cycle de renforcement des capacités sur l’analyse des données de la biomasse forestière qui se déroulera dans les pays membres du PREREDD+.